AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Bastion

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
Grigory Kolestr

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 22
Localisation : Surzur

MessageSujet: Re: Le Bastion   Dim 12 Aoû - 10:28

Je vis James mettre un pein dans le bide a Adam. J'attrapais James par l'épaule et dis:
"Ecoute, le vieux, au pire, ce Arms était qu'une minable merde. Je suis meme pas sur qu'iil valait la peine qu'on le capture. Et d'abord, de quoi t'as peur? Moi, je sais ce que c'est que d'etre dans la vraie merde: seul dans le désert Afghan, des blessures partout, pas d'eau ni de bouffe, un peuvre Makarov avec 3 balles dedans et une vngtaine de Talibans que te couent après avec des 4x4 et des mitrailleuses."
Je me retournais et dis:
"C'est a croire que tous ceux qui sont ici sont des tafioles, a part Adam."
Je grimpais sur le mur et sautais dehors pour me diriger vers le Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Jonah MacArthur

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 51
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le Bastion   Dim 12 Aoû - 11:43

Je me redressais, un peu de sang coulait de ma bouche. Je m'étais mordu la langue. Je regardais James, qui, furirux, me dit:

-A cause de toi fiston, on est dans une merde noire...Pourquoi l'avoir tué ?

Je le regardais doucement et lui répondit lentement et avec lassitude:

-James, il aurait causé plus de dégats vivant que mort. Il s'apprétait à nous attaquer et allait tuer de nombreuses personnes qui nous sont chères. Je ne regrette pas ce que j'ai fait, car c'était pour notre bien. Et, si je puis ajouter, je ne comptais pas le tuer. Sinon, je ne lui aurais collé une balle dans la tête. C'est le Bastion qui l'a mis à mort, pas moi. Ne m'utilisez pas comme bouc émissaire et ne déversez pas vos peurs sur moi. On est déjà tous dans une merde noire à cause des zombies. Je m'inquiéterais plus d'eux que des Armuriers. Sans tête, ces derniers ne peuvent plus rien faire. Les zombies, eux, peuvent nous causer encore des problèmes. Maintenant, j'ai risqué ma vie plus que nécessaire pour vous aujourd'hui. Je recommencerais avec joie si je suis sûr de ne pas être hué et chassé après.

Je posais ma main sur l'épaule de l'ancien gendarme et vis Johnny me défendre assez violemment. Il partit ensuite sur un coup de colère. Moi, j'étais au dessus de ca. Je partais vers ma maison pour l'une des dernières nuits au Bastion, après quoi nous irions vivre au fort. Je lancais à la cantonnade:

[/i]-Si vous voulez me parler, je serais chez moi.[/i]

Après quoi je rentrais et fermais la porte sous les regards ébahis et encore joyeux des Bikers. Cela me dégoûtait un peu mais je ne pouvais changer la nature profonde de l'Homme, à savoir la domination, la violence et la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Bastion   Dim 12 Aoû - 14:35

L'entrainement de tir terminé hier soir, j'avais tout juste eu le temps d'aller manger un morceau avant de rejoindre la chambre qu m'était destinée. A avoir cavalé toute la journée j'admet qu'un peu de repos ne m'avait pas fait de mal et j'étais resté à dormir jusqu'au lendemain lorsque des cris de fureurs venant de l'extérieur m'avaient réveillés. Réagissant au quart de tour, j'attrapais une de mes fidèles lames pour sortir, prête au pire comme une invasion de zombie ou de bandits et il s'avérait que je n'avais pas tout à fait tort, une bande inconnue pour moi faisait de l'agitation en dehors et à les entendre ils semblaient bien décidés à tous vouloir nous trouer. Tant pis pour eux. Je vendrai cher ma peau.

Heureusement le bastion était bien défendu et ils n'eurent pas l'occasion de le pénétrer, j'avais du mal à comprendre ce qu'était ces types mais du haut d'une muraille j'avais pu reconnaitre le marchand d'arme qui s'était prit une volée par Paul la veille. Ainsi il voulait une revanche. Mouais ...

J'écoutais lorsqu'Adam parla d'aller vers un autre endroit mieux protégé, l'idée était tentante mais j'hésitais à le suivre : peut être le bastion aurait besoin de protection supplémentaire ? Enfin bref au final j'étais restée et lorsqu'Adam était revenu il avait surtout ramené le marchand d'arme pour gibier de potence. La scène ne m'intéressait pas, je ne connaissais pas ce type et j'étais presque insensible à cette potence, le repos m'ayant également permis de récupérer un véritable masque de glace. Cependant je me demandais ce qu'il s'était passé alors j'allais voir Adam une fois sa brise de bec avec James terminé

-Adam ... ? Qu'est ce qu'il s'est passé ? Le but était de trouver un nouvel abri pendant que tu les occuperais et tu es revenu avec ... *Son nom m'échappait* le marchand d'armes. Il était la bas ? Ou il se serait fait balancer ?

Je ne comptais pas le juger sur ce qu'il avait fait ni sur ce que la foule avait fait. Ce n'était pas mon domaine, mais j'étais curieuse de savoir ce qui s'était passé durant la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Paul Rochel
Admin
avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Bastion   Dim 12 Aoû - 19:47

J'avais réuni la plupart des survivants, sauf ceux qui montaient la garde. J'étais fermement convaincu qu'il fallait partir pour le Fort Charenton, à quelques centaines de mètres à peine. Je m'en voulait de ne pas l'avoir remarqué avant. Un fort doté de murs de plusieurs mètres de haut, de postes d'observation, ainsi que de casemates datant de la dernière guerre qu'a connu la France sur son territoire. En somme, un vrai petit bijou pour se protéger.

Après en avoir parlé, il fallait avant tout étudier la zone, savoir si il y avait quoi que ce soit de dangereux. C'est pourquoi Adam, Johnny, James et d'autres partirent avec lui pour l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
http://mortemmundus.lebonforum.com
Jonah MacArthur

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 51
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le Bastion   Lun 13 Aoû - 4:20

Avant de partir, Léa me posa une question, assez anodine mais qui prouva soit qu'elle était curieuse, soit qu'elle avait peu suivi ce qui s'était passé quelques temps avant. Mais bon, elle venait d'arriver et je la comprenais aussi. C'est assez dur de se soucier des autres parfois. Elle me dit:

-Adam ... ? Qu'est ce qu'il s'est passé ? Le but était de trouver un nouvel abri pendant que tu les occuperais et tu es revenu avec ... *Son nom m'échappait* le marchand d'armes. Il était la bas ? Ou il se serait fait balancer ?

Je riais un peu en lui expliquant la chose:

-Je vous ai dit ca pour le côté théâtral. Certes, j'avais peu de chances de revenir, mais pas aucune. J'avais emporté les mines de James et m'en suit servi comme piège. Et il a marché !!! Au final, avec Johnny, j'ai réussi à capturer Guildo Van Arms. Mais je ne voulais pas le tuer. C'est la pression du Bastion qui a signé son arrêt de mort. Bref. c'était lui que je devais occuper et je l'ai capturé. Ca répond à tes questions, Léa ?
Revenir en haut Aller en bas
Anton Gard

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 12/08/2012

MessageSujet: Re: Le Bastion   Jeu 16 Aoû - 16:38

Cela fesait maintenant quelques jours que j'avais quitter le camp des anciens amis de mon frère. Je me trouvais à présent sur Paris. J'étais épuiser, affamer. Je me trouvais maintenant dans une rue avec de grand murs au bout. Je portais à se moment la le chapeau et la montre de mon frère, j'entendis une voix provenant du mur criait:

-C'est pas possible, on l'a pendu!

L'homme avait certainement du me confondre avec quelqu'un, je le vis courir vers l'intérieur des murs. Après ceci, je m'écroula au sol, mon esprit se dirigea vers le pays des songes.
Revenir en haut Aller en bas
cawabunga10

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 02/08/2012

Feuille de personnage
Réputation: Stalker

MessageSujet: Re: Le Bastion   Jeu 16 Aoû - 21:22

Ce la fessait bientôt 1 mois que je n'était presque pas sortit de ma maison,j'avait travailler sur le moteur de la porte comme un fou et mon cerveau était en ébouition,j'avait compris tout les mécanismes et le moteur quoi que simple avait son lot de complexité et de problème,la chambre a air et la poulie était encrasser et légèrement abîmer

J'avait aussi fouiller dans le sous-sols en quête d'armes et j'avait trouvé mon bonheur,des fumigènes ne manquerait pas a notre arsenal c'était très simple :

J'avait trouvé quelques Balle de ping-pong et prit le papier d'aluminium dans la cuisine
il m'avait suffit d'entourer des bouts de balles de ping-pong découpés de papier d'aluminium. En veillant que tout soit bien recouvert sans trou, j'avait fait une petite queue à l'arrière avec le papier d'aluminium. Il suffisait d'allumer la tige et de lancer pour s'enfuir dans la fumée


Quand je sortit,je vit notre cher arms pendus,cela ne me réjouissait pas de le voir mort,malgré sa cruauté et son imbécillité congénitale,il était humains et nous n'avions pas le droit de lui faire sa.

Revenir en haut Aller en bas
Paul Rochel
Admin
avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Bastion   Mer 12 Déc - 20:23

Cinq mois étaient passés depuis la mort d'Adam. Il fut le premier d'une très longue liste. Après sa mort, Paul et James rentrèrent au Bastion, accompagnés d'un Luka en état de choc. Le groupe décida d'y retourner pour chercher le corps d'Adam et également prendre le contrôle du fort. Ce fut la pire de toutes les expériences pour Paul : cinq bikers, James et même Luka avaient disparus. Il avait du ramper dans une ancienne canalisation pendant des heures pour finalement se retrouver en plein milieu d'un parc infesté de ces monstruosités. Là encore, il dut se battre becs et ongles. Il mit plusieurs jours à retourner au Bastion, tellement le nombre de zombies était affolant. Mais au final il réussit à revenir. Et ce qu'il vit le dévasta : les murs du Bastion étaient détruits, démolis par les abominations gigantesques et les terribles zombies aux yeux glacier. Paul tenta de retrouver sa femme et sa fille. Il les retrouva, bien entendu, mais elles n'étaient plus humaines...

*Cinq mois, passés dans la solitude la plus complète.* Je n'arrêtais pas de me rappeler les derniers moments passés avec ma famille... L'ombre des anciens murs me donnait mal au cœur, je n'étais presque pas sorti. Les stocks, qui auraient pu faire vivre trois familles nombreuses pendant un mois, furent épuisés en cinq par moi seulement. Tous les jours je regardais par la fenêtre, espérant que quelqu'un revienne. Mais rien, rien ni personne... J'étais désespéré, surtout ces dernières semaines, froides et humides. Je commençais à manquer de nourriture et je n'avais pas l'envie d'aller en rechercher. Comment en est-on arrivés là ? Tout se passait bien... J'avais un nouveau rituel désormais : tous les soirs j'empoignais un beretta ramassé dans les vestiges du Bastion et je me l'enfonçais dans la bouche. Je restais comme ça pendant au moins une heure, à pleurer. Chaque jour mon doigt pressait un peu plus la gâchette...

*Peut-être qu'aujourd'hui c'est la bonne...*

C'était le soir, encore. Comme tous les jours un soir seul, lamentable. J'avais bu un peu de whisky pour aider la balle à partir. J'insérai le pistolet dans ma bouche. La pendule faisait son cliquetis habituel. Je plaçai mon doigt sur la détente. Il était quelle heure d'ailleurs ? Je pressai un peu plus la gâchette...

"PERSONNE ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mortemmundus.lebonforum.com
Grigory Kolestr

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 22
Localisation : Surzur

MessageSujet: Re: Le Bastion   Mer 12 Déc - 21:29

J'arrivais au Bastion tard, la nuit était particulièrement sombre et j'avais mal partout. Je n'avais pas assez bouffé depuis trop longtemps, je m'étais vraiment amaigri et je boitais a cause d'une vieille fracture malheureusement réveillée.
Le Bastion était sur la route du Fort, et si les autres étaient la bas, j'aurais mieux fais d’accélérer le pas. La plupart des véhicules avaient étés broyés par les pillards et les bâtiments qui s'écroulaient tous seuls. Cette ville n'avait plus rien de son état d'antan; et malgré le fait qu'il y ait un peu moins d'un an qui soit passé depuis le Choc, on aurait cru que la ville était comme ça depuis des décennies.
J'étais devant les ruines de l'enceinte du Bastion, notre ancienne place forte, qui d'était tenue grande et forte, il y a un moment déjà.
Je décidais de passer le mur quand j'entendis des bruits de pas. Quelqu'un était la. Zombie ou pillard, j'allais lui faire sa fete. Je sortis ma hachette et me dirigeais vers l'ancienne maison de James Foster. Quand j'arrivais dans le salon, je vis un homme, a genoux, avec un bouteille de whisky a coté de lui. Ce mec cria "PERSONNE?" et la, un flash me revint. Cette voix, je l'avais reconnue, et je l'aurais surement reconnue, meme dans une autre situation. Je le vis porter une arme a sa bouche et je dis:
"Paul."
Revenir en haut Aller en bas
Paul Rochel
Admin
avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Bastion   Mer 12 Déc - 21:37

"Hein ?"

J'écarquillai les yeux, pensant devenir fou. La voix m'avait paru familière, peut-être était-ce moi-même qui m'appelait. Non, cela ne voulait rien dire. Je secouai le visage et tournai mon regard vers la gauche. Un genre de SDF louche me regardait comme si il avait vu la mort en face. Ses yeux étaient ronds d'étonnement, et les miens le devinrent vite aussi.

*Enfin quelqu'un d'autre ! La fin de la solitude ! J'ai un nouvel ami !*

Je me relevai comme un dément et me jetai sur le nouveau venu pour le serrer dans mes bras. J'étais heureux au point d'en pleurer à chaudes larmes !

"Merci mon Dieu, merci !"
Revenir en haut Aller en bas
http://mortemmundus.lebonforum.com
Grigory Kolestr

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 22
Localisation : Surzur

MessageSujet: Re: Le Bastion   Mer 12 Déc - 21:43

Après une longue enserrade de joie, Paul et moi commençâmes a nous séparer un peu. Je l'avais reconnu, malgré le fait qu'il était encore plus maigre qu'avant, qu'il ait les cheveux et la barbe un peu longs et des fringues de clochard. Il n'avait pas l'air mordu, mais très affaibli. Des larmes lui coulait des yeux, et très surement des miens aussi. Il ne m'avait que très peu reconnu, voire pas dut tout; son regard était le même que celui qu'il m'avait jeté lorsque j'avais franchi la porte de James.
"Paul, c'est moi, Johnny? Johnny Thunderhead! Tu me reconnais?"
Revenir en haut Aller en bas
Paul Rochel
Admin
avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Bastion   Mer 12 Déc - 21:48

Mon sang ne fit qu'un tour.

"JOHNNY ?" Je commençai à rire comme un dément.

"JOHNNY THUNDERHEAD ? TU ES VIVANT ! AHAH ! TU ES VIVANT !"

Mon esprit n'était plus très clair, j'avais faim et soif. Le whisky n'avait servi à rien, malheureusement... Je reculai quelques mètres.

"Où t'étais passé Johnny ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mortemmundus.lebonforum.com
Grigory Kolestr

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 22
Localisation : Surzur

MessageSujet: Re: Le Bastion   Mer 12 Déc - 21:57

Paul rigolait comme un damné. Je pouvais pas m'empecher de sourire, j'étais absurdement heureux de voir quelqu'un en vie et... sain ? d'esprit. Il sentait l'alcool, et je crois me souvenir qu'il n'était pas plus penché dessus que ça avant.
"Après m'etre barré, je voulais verifier un truc chez l'autre vendeur d'armes, tu te souviens? Bref, je voulais voit s'il avait du courrier, papier je sais pas moi, un message qui nous aurait donné des indices sur ses "collègues" dans le Sud. Et une fois la bas, les derniers de nos gars se barraient. On était pas loin du Bastion et je croyais que la zone était sure. Mais des zombies m'ont bloqués, et j'ai du me tirer par les toits, occupés par les pillards. J'ai pas pu tous les descendre, j'avais trop peu de munitions. De fil en aiguille, je me suis retrouvé dans une belle merde et je savais plus ou j'étais. Un beau jour, j'ai chopé un raider qui m'a dit que y'avait encore des gens au Bastion. Je saurais pas te dire quand, j'ai plus aucune notion du temps. Et du coup, me voila. Mais on dirait que mes infos sont un peu périmées... Et ici, qu'est-ce qui s'est passé?"
Revenir en haut Aller en bas
Paul Rochel
Admin
avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Bastion   Mer 12 Déc - 22:05

L'histoire de Johnny semblait tenir la route. Mais quand il me demanda ce qu'il c'était passé ici, je ne pu me retenir de pleurer. Mes mains attrapèrent la bouteille une autre bouteille de whisky et j'en bu plusieurs gorgées d'affilée. Après avoir bu, je lui jetai un regard noir...

"Ça se voit pas ?"

Un silence pesant s'installa. Je repris une gorgée.

"Y sont tous morts ! Crevés comme des rats ! J'ai du descendre ma femme et ma propre fille !"

Je continuai de pleurer, et de boire.

"Même chose pour James, Luka et tous les autres ! Tous crevés, la gueule ouverte à la recherche d'un bout de gras à se mettre sous la dent ! Mais ils m'ont pas eu Johnny, ils m'ont pas eu. Je les ai tous éventrés, un par un... Je ne sais même plus quand c'était... J'ai creusé des tombes derrière, dans le jardin du vieux Foster. Mais j'ai pas pu y mettre ma fille, trop..."

Je m'arrêtai, incapable de continuer mon récit.
Revenir en haut Aller en bas
http://mortemmundus.lebonforum.com
Grigory Kolestr

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 22
Localisation : Surzur

MessageSujet: Re: Le Bastion   Mer 12 Déc - 22:20

Paul sombrait. Ça se voyait. Moi, j'en avait déjà bavé, mais c'était pas la première fois. Pas pour lui. Ce qu'il avait vécu, pas beaucoup de gars pourraient décrire ce que ça fait. Enterrer un ami, une compagne, un enfant, c'est déjà dur, mais avoir a les buter juste avant.... Je connais des mecs qui s'étaient suicidés juste après, mais il ne l'avait pas fait. J'attrapais sa bouteille et l'éclatait contre le mur.
"Paul, parmi tous ceux que je connaissait ici, t'était celui que j'aurais cru le moins apte a survivre. Et pourtant, t'es la, devant moi, en vie et désespéré. Je sais que je connaîtrais jamais ce que t'as vécu, mais t'es celui qui m'a le plus surpris. Alors maintenant, ressaisis toi, arrêtes de boire et suis moi. On va aller chercher de quoi bouffer et un endroit ou roupiller."
Revenir en haut Aller en bas
Paul Rochel
Admin
avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Bastion   Mer 12 Déc - 22:27

Je n'avais pas vraiment aimé le fait qu'il jette ma bouteille contre le mur. Je me mis à bouillonner. Aveuglé par la colère, je me lançai tout contre lui, dans le but de lui faire le plus mal possible. Mais l'alcool m'avait fait perdre mes sens et mon équilibre. Je tombai donc par terre sans pouvoir me relever, vomissant au passage ce que j'avais ingurgité jusque là.

"Je vais te crever raclure ! Pourquoi t'as fait ça ?"

L'ancien Paul se serait trouvé pitoyable, mais le nouveau ne pouvait passer au dessus de sa colère. Je n'avais plus d'honneur, plus de considération du genre du moins. Dans un effort pénible, je me traînai de manière minable jusqu'à une petite flaque de Whisky et tentai d'en boire tout ce que je pouvais.

"T'as raison tu sais pas ce que ça fait ! J'ai besoin d'oublier tout ça, je peux pas vivre avec ça sur la conscience !"
Revenir en haut Aller en bas
http://mortemmundus.lebonforum.com
Grigory Kolestr

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 22
Localisation : Surzur

MessageSujet: Re: Le Bastion   Mer 12 Déc - 22:47

Paul avait essayé de me frapper, mais je ne l'aurait pas empeché de le faire.un de mes amis avait réagi comme ça. Mais le voila, allongé par terre, léchant le whisky a meme le sol. Je l'attrapais par les épaules et le relevais.
"Je sais que t'es en colère, mais faut arrêter, c'est pas en buvant que ça va résoudre tes problèmes."
Je jetais Paul dans le fauteuil du vieux et me dirigeais vers la cuisine en disant:
"Si y'a de l'eau ici, on en prend le maximum possible. Prepare toi, on va y aller."
Revenir en haut Aller en bas
Paul Rochel
Admin
avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Bastion   Mer 12 Déc - 22:50

"Mais où tu veux aller ? Ce sera partout pareil ! Des pauvres cons qui cherchent à survivre le plus longtemps possible pour au final se retrouver ivrognes ! Y a plus d'eau dans la maison de James, plus que de l'alcool ! On va bien finir par crever de toute façon Johnny, alors autant que ce soit dans un endroit agréable non ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mortemmundus.lebonforum.com
Grigory Kolestr

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 22
Localisation : Surzur

MessageSujet: Re: Le Bastion   Jeu 13 Déc - 9:02

"Et ben c'est la qu'on improvise." Répondis-je. "Reste la, planque toi, je vais aller chercher une bagnole."
Je laissais Paul dans la baraque est sortais. Les carcasses e bagnoles étaient cramées, et le reste du semi remorque de chez Metro avait été détruit lui aussi. Je sortais un peu plus du Bastion, mais la plupart des voitures étaient complètement broyées. En fait, toutes les voitures étaient en état d'épave. Je devais retourner chez James afin de prevenir Paul que ce serait un peu plus long que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Paul Rochel
Admin
avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Bastion   Jeu 13 Déc - 16:40

Johnny revint pour m'expliquer qu'il n'avait pas réussi à trouver quoi que ce soit d'utilisable. Ma colère était quelque peu passée, même si ma voix devait encore être enrouée. Quelque chose revint à mon esprit embrumé.

"Eh Johnny, t'as vérifié dans... Dans l'ancienne maison d'Adam ? On est pas partis au fort avec son chopper, sa bécane est peut-être encore là-bas..."
Revenir en haut Aller en bas
http://mortemmundus.lebonforum.com
Grigory Kolestr

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 22
Localisation : Surzur

MessageSujet: Re: Le Bastion   Jeu 13 Déc - 17:22

Paul m'avait parlé de la bécane d'Adam. Sa baraque tenait a peine debout, et son garage d'appoint était dans le meme état. Y'avait plus qu'a esperer que la bécane était intacte.
Et on a eu beaucoup de chance car c'était le cas. Il restait un bon reservoir d'essece et, avant de partir, je pris un pot de peinture et un pinceau et inscrivais:
A. Edenfield, 1966+2013
J. Foster, 1950+2013
L. Seguin, 1970+2013
L. Rochel, ?+2013
M. Rochel, ?+2013

C'était le minimum que je puisse faire, et je crois que Paul en fut un peu eberlué. Je donnais un coup de kick afin de démarrer la bécane et appelais Paul.
Revenir en haut Aller en bas
Paul Rochel
Admin
avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Bastion   Jeu 13 Déc - 17:26

Je n'avais jamais osé faire ce que Johnny venait de faire. Je fondai en larmes, une nouvelle fois.

*Tous ces noms...*

Johnny démarra le chopper et, dans ce qui me parut un adieu au Bastion, nous nous dirigeâmes vers la sortie de Maisons-Alfort. Le silence semblait de rigueur, puisque ni Johnny ni moi n'avions lâché un mot dans les minutes qui passèrent.
Revenir en haut Aller en bas
http://mortemmundus.lebonforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Bastion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Bastion
Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
 Sujets similaires
-
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Le Bastion
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Photos de l'assaut avorté des Eldars sur une forteresses du Chaos
» Une hydre de la Garde Imperiale en passant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Partie Août 2012-
Sauter vers: